a-propos 1

Qui est Dream Games ?

A la base, nous sommes un magasin de jeux vidéo ouvert depuis 1995 (d’où le nom). 
Depuis 5ans, plus ou moins, vers 2014, nous nous sommes dirigés de plus en plus vers la vente de goodies et produits dérivés de la Pop Culture
(cinéma, séries, comics, anime, jeux vidéo, jeux de rôle…) et cela est maintenant devenu notre activité principale.

Plus de 1000 modèles de figurines PoP! disponibles !

Pour ceux qui aimeraient en savoir plus, sachez que la route a été longue.
(ben oui, on existe depuis 25 ans quand même !)

1ère ère : 1994-1995

En effet, tout a réellement commencé en 1994 lorsque nous avons commencé à vendre des sharewares (tels que Doom, Wolfenstein, Duke Nukem…) et fondé un club de jeux vidéo qui, contre abonnement, permettait d’avoir un jeu pour un mois maximum et l’échanger ensuite contre un autre de notre « gamothéque ».  Nous organisions cela via des pubs dans les magasines « Generation 4 » et « Joystick » principalement.

Ayant, au bout de quelques mois à peine, été copiés par pas mal d’autres entreprises (nous étions les 1ers à faire ça en France/Belgique francophone en nous inspirant de ce qui existait en Angleterre), la concurrence est rapidement devenue très rude et nous avons décidé d’abandonner ce système afin de passer à une boutique.

2ème ère : 1995-1997

Ouverture de la boutique physique en juillet 1995 avec uniquement, au départ, des jeux PC (le boss étant, principalement, joueur PC)

3ème ère  : 1997-2005 (plus ou moins)

Vente de jeux vidéo étendue aux consoles et autres ordis de l’époque tels que l’Amiga

Début de notre cyber (le 1er à Tournai) et par la même occasion, d’une grande aventure puisque nous y avons créé la team Counter-Strike « CCATS » qui fut l’équipe belge No1 pendant quelques années et dont l’un des leaders, Prune, créa la CSCup, des LanParty de grande envergure.

Les jeux marquants dans notre Cyber : Quake, Half-Life, Counter-Strike, Unreal Tournament, Starcraft, Warcraft III, Total Annihilation, Titan Quest, Diablo II, World of Warcraft.

4ème ère : 2006-2012

L’age d’or (commercialement) des consoles avec 5 consoles vendues dans une seule génération à plus de 80 millions d’exemplaires et même plus de 100 millions pour la Wii et plus de 150 millions pour la DS

5ème ère : 2012-2014

Le déclin de la vente de jeux vidéos en boutiques indépendantes.

Fin 2012, tout le monde attend déjà la nouvelle génération attendue pour 2013 et les ventes des grandes séries telles que Assassin’s Creed ou Call of Duty diminuent de moitié par rapport à l’année précédente.

Fin 2013, les Xbox One et PS4 redonnent espoir mais on se rend compte très rapidement que la montée du digital et la concurrence de plus en plus impitoyable des grandes chaînes de super-marchés et des gros vendeurs sur Internet risquent de causer la mort (ou presque) des boutiques traditionnelles de jeux vidéo.

Dès 2014 et encore plus en 2015, nous sommes bien obligés de nous rendre compte qu’il ne sera plus possible de survivre en ne vendant que des jeux vidéo.  Cela aura duré 20 ans, franchement, ce n’est pas si mal 🙂

6ème ère : 2014-maintenant

Nous continuons, bien sur, les jeux vidéo même si, commercialement, il serait probablement plus sage d’arrêter complètement mais nous sommes maintenant devenus, principalement, une boutique de produits dérivés geek ou pop culture (comme vous préférez) et avons un des plus grands choix de figurines Pop! en Europe.